Accueil Les Musicales Programmation 2017 Infos pratiques Soutenir les Musicales Nos bonnes adresses Liens Arts et Musiques en Montagne Musicales Guil Durance

Le programme

27 juillet - 4 août 2017

Jeudi 27 juillet  – 18h 30 Centre œcuménique de Vars Sainte-Marie Chœur  “The Rose Ensemble” Un concert a échappé à notre recentrage sur Mont-Dauphin ! Nous avons en effet conservé notre rendez-vous traditionnel à Vars en invitant une fois de plus l’un de ces merveilleux chœurs lauréats des grands concours internationaux, en partenariat avec l’association des chœurs lauréats de Vaison-la-Romaine. Il s’agit d’un ensemble américain, basé à Saint-Louis (Kansas, USA). Œuvres de Guillaume Dufay, Narcisso Duràn, Jeronimo de Aliseda, Lorenzo Lyons, American Spirituals…

 18h 00 : Concert : musique baroque

Ensemble les Faveurs Meillane Wilmotte (flûtes à bec), Rachel Cartry (violon), Virginie Kaeppelin (clavecin) et Jean-David Bürki (viole de gambe) Œuvres de Falconiero, Merula, Ucellini, airs traditionnels anglais et irlandais L’ensemble les Faveurs, composé de musiciens haut-alpins, nous avait comblés il y a deux ans par un superbe concert à Réotier. Il s’agit cette fois-ci  d’un programme à la croisée des chemins entre musiques baroques et populaires de l'Italie à la Grande Bretagne. Ces mélodies, danses et chansons ont traversé les siècles et les mers sans prendre une ride et naviguent entre les terres de la mélancolie, de la folie, de la sérénité et de la virtuosité.

20 h 30: Concert : récital de clavecin

Pierre Hantaï Œuvres de D. Scarlatti, G.F. Haendel, J.S. Bach Alliant virtuosité époustouflante, rigueur architecturale, puissance expressive et honnêteté scrupuleuse face à la partition, Pierre Hantaï s’est hissé au sommet des claviéristes actuels, notamment dans la musique de Jean- Sébastien Bach ou de Domenico Scarlatti dont il est un spécialiste mondialement reconnu. « Pierre Hantaï domine aujourd'hui son instrument comme personne. » ¨                                               Gaëtan Naulleau – Diapason

17h 00: Animation musicale sur la place devant l’arsenal

Ensemble Latin jazz Julie Chevalier (flûte) et Franck Rouget (guitare) De la bossa nova jusqu'aux incontournables de la musique actuelle, un prélude au concert de jazz animé par deux professeurs de l’École intercommunale de musique et d’arts du Guillestrois.
18 h 30: Concert de jazz Emile Parisien Quartet Émile Parisien (saxophones), Julien Touéry (piano, objets), Ivan Gélugne (contrebasse) et Julien Loutelier  (batterie, objets, cithare) Énergique, inventive, inspirée, la musique du Émile Parisien Quartet pioche dans le free jazz, le rock et le classique, pour proposer des compositions qui sortent des sentiers battus.
20h 30: Concert : quatuor à cordes Quatuor Voce Sarah Dayan et Cécile Roubin (violons), Guillaume Becker (alto) et Lydia Shelley (violoncelle) Nous retrouvons avec plaisir le quatuor Voce, qui nous propose cette année une œuvre majeure du dernier Beethoven, précédée de petites pièces dansantes écrites par un compositeur attachant et injustement méconnu, victime de la barbarie nazie. Erwin Schulhoff (1894 – 1942)  Cinq pièces pour quatuor à cordes Ludwig van Beethoven (1770 – 1827) Quatuor en la mineur op. 132

MONT-DAUPHIN  SALLE BASSE DE L’ARSENAL

Vendredi 28 juillet
17h 00: Conférence au gîte le Glacier Bleu

L’horloge de Mont-Dauphin

Il y a dans le pavillon de l’horloge de la place forte de Mont- Dauphin une horloge mécanique d’édifice qui s’était endormie...Elle a été réparée, remontée et elle donne à nouveau l’heure. C’est l’occasion de se pencher sur l’histoire de cette horloge et de ses horlogers, et aussi sur celle des fondeurs de la cloche de la place forte de Vauban. Quand le temps, les horloges et les cloches inspirent les poètes et les écrivains, les musiciens et les sonneurs... Présentée par Sylvie Damagnez, animatrice du blog Hautes-Alpes insolites. .
Dimanche 30 juillet
18h 30: Concert : récital de piano François-Frédéric Guy Nous accueillons pour cette fin de festival trois musiciens dans la plénitude de leur talent : François-Frédéric Guy, beethovénien fervent, particulièrement à l’aise dans le répertoire germanique ; Tedi Papavrami, figure magistrale du violon mais aussi écrivain et traducteur de Kadaré ; enfin Xavier Phillips, un des grands noms de la prestigieuse école de violoncelle française. Ce soir François-Frédéric Guy nous propose un superbe récital, au cœur de son répertoire. Franz Liszt (1811 – 1886): Bénédiction de Dieu dans la solitude (pièce extraite des Harmonies poétiques et religieuses) Ludwig van Beethoven (1770 – 1827)  Sonate en fa mineur « appassionata » op. 57 Johannes Brahms (1833 – 1897) Sonate en fa mineur op. 5
Lundi 31 juillet
Mardi 1er août
18h 00: Concert : récital de guitare Piotr Chyc Œuvres de F. SorF. Tarrega, H. Villa-LobosP. Chyc… Haut-alpin d’adoption, Piotr Chyc est professeur à l’École intercommunale de musique et d’arts du Guillestrois, mais avant tout un guitariste de grand talent.
Mercredi 2 août
20h 30: Concert : musique de chambre

Tedi Papavrami (violon) et Xavier Phillips (violoncelle)

Deux solistes talentueux confrontés chacun à deux œuvres majeures : le chef d’œuvre absolu de Bach et la grandiose sonate de Kodály, avant de se retrouver dans un Ravel inhabituel et très inspiré. Un temps fort dans le festival ! Jean Sébastien Bach (1685 – 1750) Chaconne, extraite de la partita pour violon seul en ré mineur, BWV 1004 Zoltán Kodály (1882 – 1967) Sonate pour violoncelle op. 8 Maurice Ravel (1875 – 1937) Sonate pour violon et violoncelle
jeudi 3 août
18h 30: Concert de clôture : musique de chambre François-Frédéric Guy (piano), Tedi Papavrami (violon)  Xavier Phillips (violoncelle) Un concert de clôture dominé par les deux chefs d’œuvre de Beethoven et Chostakovitch. Mais le trio de jeunesse du maître de Bonn mérite une écoute attentive ! Ludwig van Beethoven (1770 – 1827)  Trio en mi bémol majeur WoO 38 (1790) Dimitri Chostakovitch (1910 – 1975)  Trio en mi mineur, op. 67 Ludwig van Beethoven  Trio en si bémol majeur op. 97 « l’archiduc » (1811)
vendredi 4 août
15h00: Conférence Le silence dans la musique Loin d’être une négation de la musique, le silence en fait partie intégrante. Cette conférence est une réflexion sur le pouvoir expressif du silence, et la surprenante variété des affects qu’il suscite. Elle sera illustrée de nombreux exemples musicaux, du chant grégorien aux musiques actuelles, et animée par Bernard Mazas, directeur artistique des Musicales Guil-Durance.
 15h 00: Animation musicale sur la place devant l’arsenal

  Ensemble Les Briançonneurs

Laissez vous séduire par le cor des alpes, cet instrument traditionnel remis à l’honneur par une… brillante équipe haut-alpine, dans un cadre exceptionnel !
Remarque : l’organisation et le programme sont donnés à titre indicatif et susceptibles d’être modifiés.