Accueil Les Musicales Programmation 2017 Infos pratiques Soutenir les Musicales Nos bonnes adresses Liens Arts et Musiques en Montagne Musicales Guil Durance

Vingt-cinq années de passion musicale

Après les hésitations d’un festival de piano à Vars puis à Risoul, la municipalité de Risoul, ne voulant pas  que ces premiers pas dans la musique classique s’arrêtent, cherchait, en cet automne 1991, un moyen de  poursuivre cette expérience. Voici comment un trio féru de musique se lançait pour donner jour, dès le  mois d’août 1992, aux « Académies musicales estivales de Risoul » et au premier « Festival  international de piano et musique de chambre ». Cette année-là, sous l’égide de l’Office de Tourisme de  Risoul, huit concerts eurent lieu à l’Auditorium Léo Lagrange de Risoul 1850, un concert à l’église  d’Eygliers et un concert à l’église de Risoul village. Dès l’automne 1992 à la suite de ce premier festival  il nous est apparu clairement qu’il fallait prendre notre indépendance en créant notre propre  structure. C’est ainsi que, grâce à un petit groupe de bénévoles passionnés de musique et attachés  au pays Guil Durance, conscients du besoin culturel de la population locale et touristique, naissait  Arts et Musiques en Montagne (AMM), association loi 1901. Trois principes fondamentaux furent  retenus : proposer des concerts de qualité, maintenir des droits d’entrée accessibles au plus grand  nombre, créer, par une ambiance conviviale et chaleureuse, une dynamique culturelle.  Nous pensions dès le départ qu’il fallait aller au devant du public et non pas attendre qu’il vienne à  nous. Voici pourquoi en 1993 le festival se produisait non seulement à Risoul et à Eygliers, mais à  Guillestre et à Saint-Crépin. Pour des raisons économiques les Académies cessèrent en 1996. Très vite  de nombreuses communes nous demandèrent de devenir partie prenante du festival. C’est ainsi qu’en  1998 le festival prenait le nom de Musicales internationales Guil Durance et qu’au cours de l’été 1999 le  festival ne proposait rien moins que vingt-sept concerts répartis dans douze communes (les neuf  communes du canton de Guillestre plus L’Argentière-La Bessée, La Roche de Rame et Gap). C’est  également en 1999 que l’AMM embauchait une secrétaire à plein temps et ouvrait un bureau à  Guillestre, Tour d’Eygliers. En 2012 à la suite du 20e anniversaire, une nouvelle équipe prenait la relève  d’une part pour la gestion de l’AMM et d’autre part pour la programmation des Musicales Guil  Durance.  Au cours des années le festival a acquis ses lettres de noblesse grâce au talent des artistes invités, à  une notoriété internationale et à une programmation riche et variée. En vingt-cinq années plus de  30 000 festivaliers ont été accueillis et près de 550 concerts ont été organisés. Depuis 2009 le  festival a proposé, en même temps que les concerts, des conférences, des visites guidées, des  ateliers, des apéros concerts. Plus de 750 personnes ont participé à ces manifestations Autour des  Musicales.  Tout ceci n’a été possible que grâce à une équipe très motivée qui s’est étoffée, même si elle s’est  renouvelée au cours des années, chacun participant en fonction de ses disponibilités, de ses  motivations ou de ses capacités. Je n’oublierais pas les festivaliers qui, par leur enthousiasme, ont  grandement contribué au développement et à la notoriété du festival. Enfin, si le festival existe, c’est  aussi grâce aux précieuses aides financières tant publiques que privées sans lesquelles il aurait été  impossible de perdurer.            Claude Launay Président d’honneur de l’AMM                                  Cofondateur des Musicales Guil Durance